L’artisanat d’art : que ramener du Kazakhstan ?

L’artisanat d’art : que ramener du Kazakhstan ?

NomadicCultural heritage

De retour de n'importe quel voyage, nous voulons emporter un morceau avec nous, symbolisant l’endroit où nous nous sommes rendus. Quelque chose de spécial qui nous rappellera un bon moment. Et par expérience, plus nos aventures étaient extraordinaires, plus on souhaiterait un «souvenir» extraordinaire.

Alors, quels souvenirs peut-on emmener du Kazakhstan? Si vous avez été ici par transit, et vous n’avez pas eu de temps pour être pénétré par l’esprit du pays kazakh, alors vous pouvez vous limiter à acheter de petits souvenirs: des aimants, des parapluies, des tasses avec des symboles de la région où le destin vous a amené.

Si le voyage était plein de couleurs vives, d’impressions positives, de rencontres avec des personnes intéressantes, vous voudrez certainement emporter avec vous quelque chose de spécial, à la saveur nationale, à l’esprit des lieux que vous avez visités, c’est généralement le travail des artisans. Et nous en parlerons. Le choix, ainsi que la fourchette de prix, est large. Des bosteks décoratifs peu coûteux (enveloppes pour fauteuils et chaises) fabriqués dans le style national aux œuvres d'art véritables, comme par exemple les bijoux en argent traditionnels.

Artisanat traditionnel

Depuis les temps anciens, l'artisanat chez les Kazakhs était associé à l'élevage du bétail: l’apprêt de la laine, le tissage, le traitement des os, de la peau. Aussi, les artisans produisaient les articles en bois et en métal. Tous ces articles étaient nécessaires pour les nomades dans la vie quotidienne, et ce qui n'était pas nécessaire servait d’une décoration pour une yourte, des vêtements, etc.

Certains types d'artisanat traditionnel ont été perdus, mais aujourd'hui, grâce aux efforts de passionnés, dont l'Union des artisans du Kazakhstan, qui regroupe plus de 650 artisans de toutes les régions de la république, ils renaissent progressivement. C’est l’apprêt du daim suivi de la plus fine broderie de soie. Il s'agit de la broderie "Biz Keste", une direction artistique moderne basée sur la broderie ancienne kazakhe au crochet.

Depuis 2009, le concours républicain « Sheber » est organisé à Astana. Son objectif principal est non seulement d'unir les artisans, mais également de les charger d'énergie pour travailler dans les coins les plus reculés de notre pays.

A propos, connaissant d'avance les contacts des artisans, les touristes peuvent devenir participants à des mini-classes de maître dans la fabrication de certains produits. Les maîtres sont pour la plupart des gens ouverts et amicaux, prêts à partager leur chaleur avec le monde extérieur. Ne manquez pas l’occasion non seulement d’acheter des produits de première main, mais aussi de parler avec eux!

Pour la chaleur et le confort

Les produits les plus variés et les plus abordables sont peut-être ceux du feutre. Aujourd'hui, c'est un métier très répandu dans le monde entier, mais, en règle générale, la plupart des artisans utilisent la méthode moderne de feutrage. Cependant, la «méthode nomade» (la méthode traditionnelle de production du feutre: dès le début et jusqu’à la fin tout est fait par ses propres mains, et sans colorants artificiels), qui fait actuellement l'objet d'une renaissance au Kazakhstan, est la plus respectée, et ce n'est qu'ainsi que vous pourrez fabriquer le feutre de yourte dense et imperméable. Dans plusieurs régions de notre pays, des artisanes travaillent selon l’ancienne technique du feutrage, fabriquent divers produits, incrustées d’ornements kazakhs.

On fabrique beaucoup de choses utiles et simplement belles à partir du feutre, qui peuvent être achetées à la fois pour soi-même et comme cadeau à ses proches. Il peut s'agir de jouets en feutre, de pantoufles chaudes, de gilets, d'écharpes et d’autres.

Puisque nous parlons de ce que réchauffe le corps et le feutre est, bien sûr, le matériel très chaud, abordons alors ici un métier comme la couture.

Au Kazakhstan, ce type de travail à l'aiguille est également très courant : le patchwork, le tricot, le batik de designer, la fabrication de jouets écologiques en textile. Mais les « korpés » méritent une attention particulière. C’est ce qui peut devenir un cadeau élégant incroyable acheté à des artisanes du Kazakhstan, si, bien sûr, la valise du touriste pourra contenir une couverture ou un matelas (qu’ils soient grands ou petits, ça dépend de votre volonté). Voici les principaux types de korpé: zhamylguy korpé (la couverture), zher korpé (le petit matelas pour s'asseoir sur le sol), tor korpé (pour les invités d'honneur), oyou korpé (korpé à motifs). Chaque artisane décore son produit à sa propre manière, d’un ornement ou d'une image particulière, le rendant encore plus unique.

Equipement d’un nomade

Si de grands cadeaux en feutre ou en tissu ne sont pas commodes pour la transportation, vous pouvez opter pour des objets d'art décoratif fabriqués en cuir, en os et en peaux des animaux. Dans la vie des nomades, les vêtements, les chaussures, les selles, les harnais en cuir étaient toujours d’une grande importance.

Et aujourd’hui, de nombreux artisans modernes adorent travailler avec ce matériau, notamment, pour la fabrication des souvenirs: les torsyks (les vaisseaux en cuirs), les fouets, les bijoux, les accessoires, les articles en cuir. Tout cela avec des ornements-amulettes est très populaire auprès des touristes de différents pays.

Les produits en bois sont également populaires: les figurines, les bijoux, les coffrets et même les peintures!

Argent pour la bonne chance!

Un domaine séparé est l'artisanat de bijoux. Bien entendu, les offres des bijoutiers du Kazakhstan ne laisseront pas indifférent même les touristes les plus capricieux ! Les bijoux étaient fabriqués sur le territoire du Kazakhstan depuis l'Antiquité. Les historiens et les archéologues, dans de nombreux documents scientifiques et populaires, parlent de bijoux en bronze, en or et en argent trouvés dans toutes les régions du Kazakhstan, à différentes époques. Autrefois, les bijoux en argent constituaient la partie la plus précieuse de la dot de la mariée. Les colliers, les bracelets et les pendentifs servaient aux hommes et aux femmes non seulement comme décoration, mais aussi comme talisman, le talisman pour une chasse réussie, pour une bataille gagnante.

Et aujourd'hui, les joailliers kazakhs modernes ravissent les connaisseurs du beau avec la production de bijoux classiques en argent et en or: les broches, les bracelets, les boucles d'oreilles à pendentifs. Il existe des artisans de la décoration artistique des armes, des artisans qui fabriquent des couteaux traditionnels kazakhs utilisés pendant la chasse et dans la vie quotidienne.

….Vous pouvez trouver dans différents coins de notre pays des objets artisanaux uniques fabriqués par les mains de personnes qui préservent avec soin l'histoire et les traditions de leurs peuples. Trouvez et devenez leurs heureux propriétaires !

Similar publications