Où et quand pouvons-nous profiter de la floraison des tulipes au Kazakhstan

Où et quand pouvons-nous profiter de la floraison des tulipes au Kazakhstan

Nature

Le Kazakhstan est le lieu d'apparition des premières tulipes. Aujourd'hui, ce fait est reconnu par l'ensemble de la communauté scientifique.

Chaque année, à l’arrivée du printemps, les steppes du Kazakhstan deviennent méconnaissables. Ils se transforment en couleurs rouge-jaune-orange-blanc, comme si Dieu lui-même, inspiré, les a repeints en un conte de fée avec son pinceau, libérant ainsi la Terre de son hibernation. À quelques endroits, ce pinceau émet des coups légers, brusques, tandis qu’ailleurs il les rend plus épais, pour, tout à coup, avoir tout un champ à perte de vue recouvert d’une couleur différente. Vous avez sûrement deviner de quelle couleur, ainsi de quelle fleur, il s’agit ? Ce sont bien évidemment des tulipes !

Le Kazakhstan est le lieu d'apparition des premières tulipes. Aujourd'hui, ce fait est reconnu par l'ensemble de la communauté scientifique.

Les représentants de cette espèce sont apparus ici il y a plus de dix millions d’années, puis ils se sont répandus dans le monde entier. À ce propos, en Hollande, pays avec lequel beaucoup associent aux tulipes, ces fleurs sont arrivées il y a seulement 400 ans. Il est considéré que les ancêtres de ces tulipes étaient des tulipes schrenkii qui poussent en Turquie, dans les pays près de la mer Noire, dans les régions du nord et du centre du Kazakhstan.

Parmi les 65 espèces de tulipes connues en Asie centrale, qui comptent plus de la moitié de toutes les tulipes sauvages connues dans le monde, une quarantaine poussent au Kazakhstan et, selon les scientifiques, ce chiffre est loin d'être définitif. Après tout, ces dernières années, des botanistes néerlandais et kazakhs ont répertorié trois nouvelles espèces pour la science : la tulipe de Lemmers (tulipa lemmersii), la tulipe de Kolbintsev (tulipa kolbintsevii) et la tulipe d’Ivaschenko (tulipa ivasczenkoae) trouvée dans les montagnes de Tian Shan occidental et d’Alataou Jetysoukski (Djungarski).

Il faut noter que 11 espèces sur 40 sont endémiques au Kazakhstan, 18 sont répertoriées dans le livre rouge des espèces menacées.

Fleur du peuple turcophone

Cette fleur est présente dans les ornements nationaux de nombreux peuples turcophones. " La tulipe était particulièrement populaire dans le monde turc dans le premier tiers du 18ième siècle, sous le règne d'Ahmed III. Le sultan et son associé le grand vizir Damat Ibrahim Pacha étaient très friands de ces fleurs exquises, [ils] dépensaient beaucoup d’argent pour leur achat et en apportaient même de nouvelles variétés. Cette époque est entrée dans l’histoire comme « l’ère des tulipes " (laledevri) », a déclaré Rustam Batyr, premier député du mufti de la République du Tatarstan.

Il existe également des preuves du culte des tulipes au Kazakhstan : des ornements sculptés et des dessins colorés sur les plaquettes de parement des mausolées Aicha-Bibi et de Khoja Ahmet Yasavi.

Tulipes et écotourisme

Nous assisterons peut-être bientôt à une période de renaissance pour les tulipes en Asie centrale. Le Kazakhstan aura peut-être bientôt sa propre « ère des tulipes ». Nos tulipes attirent l'attention des écotouristes du monde entier, en particulier ceux de l’Europe occidentale et du Japon. Grâce aux expositions, aux festivals de fleurs, aux visites organisées dans les lieux de floraison des tulipes, y compris pour les écoliers et les étudiants, la population du Kazakhstan s’intéresse certainement davantage. Vous pourrez admirer ces incroyables créations de la nature de fin mars à la mi-juillet. En plus d’admirer, vous pourriez peut-être même trouver et attribuer votre nom à une nouvelle espèce de ces fleurs ! Aujourd'hui, au Kazakhstan, des festivals thématiques ont lieu dans la réserve naturelle nationale d'Aksou-Jabagly : « Kyzkaldaқtyn otany – Kazakhstan » et « Le festival des tulipes ».

Où peut-on les voir

Si vous connaissez l'emplacement approximatif des espèces de tulipes qui vous intéressent, vous pouvez vous y rendre en voiture ou vous adresser auprès des agences de voyages afin d’effectuer des visites organisées. Au Kazakhstan, les tulipes poussent partout : dans les plaines du nord (tulipa patens, tulipa biebersteiniana), dans les steppes et les demi-déserts (tulipa schrenkii), dans les déserts (tulipa borszczowii, tulipa behmiana), aux pieds des montagnes, dans les montagnes et en haute altitude où la vie est encore possible, sur les pelouses alpines (tulipa dasystemon, tulipa heterophyllа), sur les champs verts du Tian Shan occidental dans les bois de genièvre (tulipa kaufmanniana) qui sont propres à cette région.

Examinons de plus près les tulipes les plus populaires et accessibles afin d’être admiré.

Tulipe Greig (T.gréigii). À certains endroits, vous serez émerveillés par les immenses champs de tulipes d’une densité pouvant aller jusqu’à soixante fleurs par mètre carré. De telles "collines rouges" sont visibles sur plusieurs kilomètres. La plupart des zones protégées de la tulipe Greig sont dans la région du Turkestan (anciennement le Kazakhstan du Sud), dans les réserves nationales d’Aksou-Jabagly et de Karatau, dans les parcs nationaux Sayram-Ugam et Syr-Daria-Turkestan, ainsi que dans la réserve botanique spécialisée Krasnaya Gorka. Dans la région de Jambil, il n’y a que deux réserves - Berkara et Merke.

Tulipe Kaufman (T. kaufmanniana) la deuxième espèce la plus importante parmi les tulipes du Kazakhstan, est l'ancêtre de plus de deux cents variétés cultivées. Cette espèce ne pousse que dans les montagnes du Tian Shan occidental (de la chaîne Ugam jusqu’à la partie occidentale du Kirghiz Alatau) et du Karatau. Le début de la floraison a lieu à la fin du mois de mars et dure jusqu'à la fin du mois de juin au pied des montagnes et dans les zones les plus élevées des montagnes jusqu'au début du mois de juillet.

Tulipe Alberta (T.alberti) est une espèce endémique du Kazakhstan, inscrite sur le livre rouge des espèces menacées. On peut la rencontrer à Karatau Syrdarin, dans les montagnes Chu-Ili, au sud du désert Betpakdala, dans les montagnes Chulaq et sur les rives du réservoir d’eau Kapchagaï. Elle fleurit dès le début d’avril jusqu’à la fin de la première décade du mois de mai.

Tulipe Ostrovsky (T. оstrowskiana) a été décrite par Regel E.L. en 1884, aux alentours de la ville d’Almaty. Elle pousse sur les pentes, parmi les arbustes dans les bas et moyennes montagnes des monts Trans-Ili, dans la partie sud des montagnes Chu-Ili et dans la partie orientale de la chaîne kirghize. Elle fleurit entre fin avril et mi-mai.

Tulipe Regel (T.regelii) est la tulipe la plus originale de toutes les tulipes kazakhes, décrite en 1887 par Krasnov A.N., à partir des collections des montagnes de Chu-Ili, où elle est endémique. Elle pousse sur des pierres, des pentes rocheuses et des rebords rocheux, dans des endroits secs et chauds. Une ancienne espèce relique qui s'étend sur tout le panorama des montagnes Chu-Ili - de la vallée de la rivière Kurta au sud jusqu’à la montagne de Jambil au nord. Elle fleurit très tôt, fin mars jusqu’à début avril.

Tulipe tardive (T.tarda) l'une des représentants les plus distinguées de ce groupe. Floraison de mi-avril à mi-mai. Elle pousse sur des pentes sèches, caillouteuses et pierreuses, dans des fourrés de buissons des zones basses et moyennes de la montagne. Présentes dans la partie occidentale des monts Trans-Ili et de la chaîne de Zhetyzhol, de la région d'Uzun-Kargaly jusqu’à la gorge de Karakunuz. Dans cette dernière, Il y a surtout des tulipes jaunes. L'aire de répartition de cette espèce inscrite dans le livre rouge des espèces menacées du Kazakhstan n'entre que partiellement sur le territoire limitrophe du Kirghizistan.

Tulipe Buse (T. buhseana) est courante dans les régions du sud de la République, du Priaralié jusqu’au creux du Balkhach et d’Alaköl (partie sud de la région d’Aqtöbe, dans les régions de Qizilorda, de Turkestan, de Jambil et d’Almaty). Elle fleurit entre fin mars et avril, fruite entre fin mai et juin.

La région qui compte le nombre le plus élevé d'espèces de tulipes est probablement celle de Jambil, dans laquelle 18 types de plantes poussent ! Bien évidemment, les zones de prolifération de chaque espèce sont naturellement plus vastes et dépassent une seule région, mais c’est justement ici que vous pourrez les admirer toutes en même temps !